Le coin des auto-édités – Avril 2018

le coin de auto-édités

L’idée de cet article est d’aider les auto-édités à avoir un peu plus de visibilité à ma petite échelle. Enfin, je devrais plutôt dire “ notre ” puisque ce billet est fait en association avec Melly’s book.

Régulièrement, nous ferons un bilan sur nos lectures d’auto-édités. Nous n’allons pas vous faire un post d’un kilomètre de long mais simplement une synthèse avec les liens vers nos articles si vous voulez en savoir plus sur l’un des livres.

Pour ce nouvel article, voici nos lectures : Lire la suite

Do you remember ? de Laureline Roy et Lucie Renard

do-you-remember---1036254-264-432

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

Fraîchement divorcée, Nathalie s’organise entre la garde alternée de son fils adolescent, son boulot de prof et son temps (trop) libre en tentant de calmer l’enthousiasme de sa meilleure amie qui la pousse à profiter de cette indépendance nouvelle pour explorer d’autres bras.

Entre deux voyages professionnels, Ben trompe sa solitude avec sa musique des années ’90, une bonne bouteille de whisky 20 ans d’âge et les soirées à refaire le monde avec son pote de toujours dont la vision des femmes est plutôt consumériste.

Mais un jour, au détour d’un site web

« BeFriends.com :

On a tout le temps de créer des liens.

Pour une amitié… ou plus si affinités ! »

N’y a-t-il que des hasards dans les rencontres virtuelles ?

Ce roman, qui vous emmènera découvrir Toulouse, la Ville Rose, est le premier écrit à quatre mains de Lucie Renard et Laureline Roy, deux auteures auto-éditées de romances New-Adult et romances contemporaines.

Mon avis : Lire la suite

L’interview de Laureline Roy

Coucou les p’tits loups,

C’est au tour de Laureline Roy de répondre à mes questions. Auteure que j’ai découvert avec son livre Au premier jour du reste de sa vie, livre qui fait d’ailleurs parti des livres itinérants (ici).

laureline roy

Pour commencer Laureline, pourrais-tu te présenter ?

49 ans, 2 enfants, femme au foyer par choix pour les élever, deux chiens, deux chevaux, un mari, une petite vie tranquille et ordinaire

Études littéraires puis quelques années comme assistance de direction dans un hôtel

Donc que du vécu (ou presque) par rapport à mon héroïne Caroline !

Depuis quand t’es-tu lancé dans l’écriture ?

1er février 2016, 1ère ligne de mon roman. L’idée bien en tête, il n’y avait plus qu’à formuler. 15 août 2016, dernières corrections puis publication sur un site de libre lecture « Atramenta », pour avoir des avis constructifs

Pourquoi as-tu choisi l’auto-édition et non une maison d’édition ?

L’auto-édition pour un évident manque de confiance. Une première œuvre, c’est un baptême du feu. Je reste persuadée qu’une maison d’édition m’aurait refusée, et moi, je refusais de passer mon livre aux oubliettes.

Un ebook (donc pas cher) me permettait de le faire lire sans me dire que les lectrices avaient perdu leur argent.

Et si une maison d’édition (grande ou petite) te demander de publier ton livre chez eux, que ferais-tu ?

Qui ne rêverait pas que cela se produise ! Je dirai « oui » probablement, mais en perdant ma tranquillité d’esprit en même temps (probablement) que mon anonymat. Cela me ferait sûrement hésiter.

L’histoire de Caroline se passe à Jersey, y a-t-il une raison à cela ?

Aucune, je ne connais pas Jersey, j’ai juste potassé très fort le sujet. Le cadre collait avec le métier de Matthew, la destination était « abordable » pour Caroline, et l’ambiance romantique.

Quelle a été ta source d’inspiration pour écrire Au premier jour du reste de sa vie ?

À l’origine, je visais « petit », genre Harlequin (c’est pas péjoratif), mais je me suis vite rendue compte que je voulais plus de profondeur pour mes personnages. De 200 pages, il est passé à 400

Pourquoi avoir choisi des personnages environnant la cinquantaine ?

Pour prendre très nettement le contre-pied du roman à l’eau de rose type. Il y a une vie, une belle vie à 50 ans. J’ai puisé dans ce que je connaissais le mieux et pas dans de vieux souvenirs de mes premiers amours. Je voulais un passé pour Caroline, et un avenir à lui construire.

 

Comment écris-tu ? Avec de la musique ? Sur une machine à écrire ?

En musique, toujours, différente en fonction de l’état d’esprit dans lequel je voulais être. Et sur mon ordinateur, ou sur un bloc note lorsqu’une idée, une phrase, me venait que je ne voulais surtout pas oublier. La phrase « parfaite » est volatile.

As-tu d’autres projets d’écrire ?

4 idées en cours, deux plus ou moins avancées et deux à l’état de recherche de base et vague synopsis (donc très flou). Un polar (Neurone Miroir sur Atramenta), une romance sur fond de SM très soft et psychologique (pas sûr qu’il aboutisse, car ce n’est pas ma zone de confort), les deux autres sont de vagues pistes (un sur fond de réincarnation, l’autre sur une mamie façon Tatie Danielle qui devient une tueuse en série pour se débarrasser des « nuisibles » qui l’entoure).

Pour les deux premiers, je teste quelques chapitres en lecture libre et gratuite sur Atramenta.

Mais tous mes écrits sont en stand-by en ce moment. Je me suis découverte une passion pour la bêta-lecture et la correction d’œuvres de futurs auto-édités. Une nouvelle aventure que j’entreprends avec un réel plaisir

As-tu déjà fait des salons du livre ? Si oui, quelles ont été tes impressions ?

Non, pas de salon. Je ne suis pas à l’aise en public, et encore moins pour vendre et « me » vendre.

Thé ou café ?

Café, dix par jour !

Sucré ou salé ?

Sucré, sans hésiter. Chocolat en priorité

Ton plat préféré ?

La quiche saumon courgette (que je fais très bien, sans me vanter) avec une salade verte

Ton dessert préféré ?

Une mousse… au chocolat

Ton fruit préféré ?

Les fraises et les framboises

Ta couleur préférée ?

Tous les tons de terre, brun, ocre, beige

Après toutes ces questions, souhaites-tu me poser à ton tour une ou plusieurs questions ?

Tu lis beaucoup, tu chroniques beaucoup. Tu écris aussi ? Et si oui, ton style de prédilection ?

Non, j’écris seulement mes chroniques, mais si je devais écrire ce serait de la romance.

Merci Laureline pour ta gentillesse et pour le temps que tu as consacré à cette petite interview. Je te laisse le mot de la fin.

Mot « intellectuel » de fin : « Dans l’écriture, la main parle. Dans la lecture, les yeux entendent »… Que c’est beau !!

Livre itinérant : Au premier jour de sa vie de Laureline Roy

Je trouve sympa l’idée de faire voyager un livre de lecteur en lecteur.

Pour la seconde fois, c’est une auteure qui est venue à moi pour que son livre parte en voyage. Il s’agit de la très gentille Laureline Roy.

Voici donc le livre :

au premier jour du reste de sa vie

Editeur : Auto-édition

Résumé :

A quarante-sept ans, la vie d’une femme au foyer bascule lentement dans la morosité. Plus de mari, plus d’enfants, et elle se perd dans un quotidien sans joie. Comment envisager un avenir alors que ses propres envies ne passaient que par eux, pour eux? Un nouveau départ sur une terre étrangère et une troublante rencontre bouleverseront ses certitudes. Ne serait-il pas temps qu’elle soit simplement… Caroline?


Retrouvez mon avis ici.

Quelle sera la marche à suivre ? Rien de plus simple !!!

J’envoie le livre au premier lecteur qui aura rempli le formulaire. Le lecteur a 1 mois pour lire le livre. Ensuite le lecteur prendra contact avec moi pour connaître l’adresse du lecteur suivant. Et le livre sera donc envoyé en lettre suivie vers une nouvelle destination (les frais postaux sont à la charge de celui qui envoie le livre).

Tous les inscrits devront répondre à mes mails sous peine de non participation à l’aventure.

En retour, je vous demanderais d’avoir la gentillesse de mettre un avis sur Amazon (ici).

Si l’aventure vous tente, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous !!!

.

Que l’aventure commence !!!

Au premier jour du reste de sa vie de Laureline Roy

au premier jour du reste de sa vie

Editeur : Auto-Edition

Résumé :

A quarante-sept ans, la vie d’une femme au foyer bascule lentement dans la morosité. Plus de mari, plus d’enfants, et elle se perd dans un quotidien sans joie. Comment envisager un avenir alors que ses propres envies ne passaient que par eux, pour eux? Un nouveau départ sur une terre étrangère et une troublante rencontre bouleverseront ses certitudes. Ne serait-il pas temps qu’elle soit simplement… Caroline?

Mon avis :

Une magnifique romance !!!

Caroline vit seule, ses enfants ont quitté le nid tandis que son mari est décédé. Elle s’enterre dans cette vie sans qu’elle ne trouve pas le moyen et le courage de se sortir la tête de l’eau. Mais c’est sans compter sur sa sœur qui a la bonne idée de lui trouver un emploi loin de chez elle. Caroline ne va pas tergiverser pendant des lustres et elle saute sur l’occasion pour changer de vie non sans la peur comme alliée.

Cette nouvelle vie, elle va la faire à Jersey au service d’un hôtel de luxe. Mais son voyage ne va pas être de tout repos surtout lorsqu’un homme décide de s’acharner sur elle, vue de sa fenêtre si l’avion décolle avec du retard c’est sa faute à elle.

Cette nouvelle vie lui plaît et elle se sent bien sur cette île. Le travail lui convient et elle rencontre une charmante dame, mais elle rencontre de nouveau l’homme de l’avion. Un homme sûr de lui, autoritaire, mais qui, malgré tout, possède un magnétisme sur elle.

J’adorais cette histoire sur la reconstruction après le décès du mari et le départ de ses enfants, sur la redécouverte de soi et sur les sentiments vers un autre homme. La plume de Laureline Roy est douce et légère, mais aussi pleine de ressentiment. Elle nous berce avec cette histoire malgré les passages douloureux. Ce roman se lit comme une petite douceur et comme un bonbon, on n’a pas envie que l’histoire s’arrête.

J’adorais le choix des âges de protagonistes et les sujets abordés qui sont une réalité, mais dont on entend peu parler. Cette histoire est attachante tout comme les personnages. Quand j’ai tourné la dernière page, j’étais triste de les quitter mais heureuse de cette belle fin. Les larmes n’étaient pas loin, mais elles sont restées sagement derrière mes paupières. Enfin, jusqu’à ce que j’aille sur Youtube pour écouter la chanson qui est écrite dans l’épilogue, et là je n’ai pas su les retenir. Alors, si vous succombez à la découverte de ce beau roman, faites comme moi quand vous refermerez le livre, et l’émotion sera au rendez-vous !!!

coup de coeur

Merci Laureline pour cette superbe découverte !!!

service presse


Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez sur l’image ci-dessous :

lien achat