Tout quitter de Anaïs Vanel

Editeur : Editions Harper Collins

Résumé :

« Un jour, j’ai acheté un Berlingo. J’ai mis quelques cartons dans le coffre et je suis partie. J’ai pris la route comme ça. Après ma journée de boulot, comme on part en week-end. J’ai avalé les kilomètres, en écoutant king of the Road, de Roger Miller. Et enfin. Les pins. Les dunes. Les embruns. L’appartement. J’ai éventré les cartons. Trouvé mon maillot de bain. Et je suis allée me jeter dans les vagues. » Au rythme des saisons et des vagues de la Sud, la grande plage près de laquelle elle vient de s’installer. Anaïs retrouve les souvenirs qui habitent en elle. Devant l’étonnante simplicité des choses, tout quitter signifie la réconciliation avec soi.

Mon avis :

Je n’ai pas été conquise…

Tout quitter est un roman épistolaire sur le changement de vie de la narratrice.

Elle quitte Paris pour la côte ouest.

Là bas, elle va redécouvrir les plaisirs simplement, elle va faire un bilan de sa vie, elle va repenser aux bons et moins bons souvenirs de son enfance.

Ce roman avait toutes les chances de me plaire, malheureusement cela n’a pas été le cas.

Sans doute le rythme lent et le manque d’action l’ont emporté sur le plaisir de découvrir un nouveau roman.

Je suis persuadée que cette histoire trouvera son lectorat, mais malheureusement il n’est pas pour moi.

L’avez-vous lu ? Vous a-t-il plu ?

3 réflexions sur “Tout quitter de Anaïs Vanel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s